Bücker Bü133 Jungmeister

Histoire

En 1936, les Allemands ajoutent la voltige aérienne au programme des prochains Jeux Olympiques de Berlin. Extrapolé d’un avion déjà bien vendu (le Bücker 131 "Jungmann"), le Bü-133 "Jungmeister" est conçu en 1936 pour remporter cette catégorie. Mais le CIO refuse la discipline ! Alors, parallèlement aux JO, les Allemands organisent le 1er championnat du monde de voltige qui est remporté par le Bü-133 "Jungmeister" du Suisse Walo Hörning (1910-1986).

Conçu par Carl C. Bücker et son chef constructeur suédois Anders J. Anderson, le Bü-133, est un biplan haubané au fuselage en tube d’acier et aux ailes de bois entoilées, équipé d’un moteur Hirth HM506, de 160cv. Le 2e appareil, le Bü-133-B, est équipé d’un moteur radial Sh 14 A4 de 160 cv et devient le modèle C qui sera finalement produit en série. Son rapport poids puissance fait qu’il est un appareil idéal pour l’acrobatie aérienne.

Dès le meeting international de voltige de Zurich en 1937, l’appareil occupe les meilleures places en compétitions. Dans les championnats mondiaux d’acrobatie aérienne, l’appareil fait une très belle carrière jusque dans les années 1960 où il commence à être détrôné par le Pitts américain.

Quelques célèbres pilotes de voltige aérienne qui ont utilisé le Bü-133 "Jungmeister" :


En dehors de l’Allemagne et surtout pendant la 2ème Guerre Mondiale des Bückers sont produits sous licence en Espagne (CASA, 50 exemplaires) et en Suisse pour les Troupes d’aviation suisses (codés U-49 à U-100). Ces derniers sont mis en service de 1937 à 1968 pour l’écolage et l’apprentissage de la chasse. En 1969 les appareils sont versés aux aéro-clubs suisses.


Le Bücker Jungmeister F-AZBS


Fabriqué le 24 novembre 1938 par Dornier à Altenrhein en Suisse pour l’armée sous immatriculation U-69. Il servait au perfectionnement et à l’école de chasse.

Il passa ensuite dans le civil à l’aéro-club de Porrentruy sous l’immatriculation HB-MIQ.
Il fut acheté par Jean Salis en 1968 qui le ramena en France où il vola sous l’immatriculation F-BOHK. Enfin, il fut restauré à partir de 1981, ré-immatriculé F-AZBS et revola en 1985.


Caractéristiques techniques

  • Immatriculation : F-AZBS
  • Numéro de série : 16
  • Envergure : 6,60m
  • Longueur : 5,90m
  • Hauteur : 2,25m
  • Equipage : 1
  • Masse à vide : 457kg
  • Masse max : 632kg
  • Moteur :Siemens SH14A4 de 160ch
  • Vitesse max : 220km/h

Jean-Baptiste Salis et la firme Bücker


Dans les années 1930, Jean-Baptiste Salis devient l’agent pour la France de la firme Bücker. Il est alors en charge de faire importer des Bückers sur le territoire français. A ce titre, courant 1937, il prend possession de trois Bücker 133 C. Mais ces avions quittent rapidement la France pour l'Espagne, en proie à la guerre civile.


Photos du Bücker Jungmeister aujourd'hui